La réflexothérapie faciale / Dien Chan / Dien Cham

 

La réflexothérapie faciale est une technique réflexe également connue sous le nom de Dien Chan ou Dien Cham. Elle est issue des travaux fait par le Pr. Bui Quoc Chau au Vietnam depuis le milieu des années 70.

 

La réflexothérapie faciale, à la différence des autres techniques, utilise plusieurs cartes qui représentent le corps sur le visage ainsi que des points réflexes.  Même si elle est essentiellement connue pour son approche sur le visage et le crâne, c’est aussi une méthode qui permet de travailler sur les oreilles, les mains, les pieds, le dos et le torse.

 

A l’origine, le Pr. Bùi Quốc Châu est acupuncteur. C’est donc naturellement qu’il a commencé à développer sa méthode avec des aiguilles (Dien Cham). Afin d’ouvrir l’enseignement à un plus grand nombre de personne, il a retiré les aiguilles et a réussi à créer, petit à petit, des outils pour le visage qui permettent de travailler, comme le faisait ses aiguilles, en tonification, en dispersion, en absorption, en balayage, en détection neutre… La méthode prit alors le nom de Dien Chan. Parallèlement à cela, afin de pouvoir travailler sur le corps, il a mis au point des outils de différentes tailles s’adaptant, de ce fait, autant à l’objectif à atteindre, que à la partie du corps travaillée.

 

La réflexothérapie faciale est considérée comme une technique symptomatique et de pointe de part  la rapidité de ces résultats (la prise en charge de la douleur symptomatique se fait en quelques minutes par exemple). Elle se pratique facilement dans n’importe quel lieu : le patient/client est le plus souvent assis, en face à face avec le praticien ; permettant ainsi de travailler en cabinet, à domicile, en entreprise…

 

 

La reflexotherapie faciale PEUT SE DÉFINIR PAR L’ASSOCIATION :

  • de schémas de réflexion (planches) reflétant le corps sur le visage ou sur une autre partie du corps. L’objectif de ces schémas de réflexion est de permettre la prise en charge du symptôme évoqué (la douleur, les paresthésies, les fourmillements… diagnostiqués) et des dérèglements fonctionnels légers (ballonnements, maux de tête passagers, douleurs d’arthrose…)

  • de points réflexes (différents des points d’acupuncture) utilisés seuls ou combinés entre eux. L’objectif des points réflexes est de venir renforcer ou compléter le travail sur les schémas de réflexion. Par exemple pour le ballonnement : l’ensemble des points représentant le système digestif serait stimulé pour renforcer le travail des schémas de réflexion ; ou par exemple, pour des maux de tête dus à du stress : le facteur stress sera pris en charge par les points tandis que les schémas de réflexion auront pris en charge la douleur symptomatique.

  • d’outils de stimulation permettant d’agir sur les zones et points réflexes de différentes manières.

 

 

DES ORIGINES DE LA RÉFLEXOLOGIE FACIALE …

Historiquement, la réflexothérapie faciale est la technique la plus récente. De son expérience d’acupuncteur dans un centre de prise en charge des addictions, le Professeur Bùi Quốc Châu était désireux de créer une méthode pour permettre aux vietnamiens de se soigner seuls. Il a alors entrepris des recherches sur l’ensemble des techniques existantes à travers le monde et à basé son processus de travail sur la vérification d’hypothèses, créant ainsi une technique de pointe basée sur la véracité des résultats.

 

A partir de 1983, il enseigne oralement sa méthode en hôpital. Il travaille alors avec des aiguilles. Un de ses élèves était très bon dessinateur, c’est ainsi que sont nées les planches du visage sur lesquelles nous travaillons aujourd’hui.

 

Parce qu’il n’était parfois pas assez satisfait des résultats sur le visage, il commence à réfléchir à un travail sur le corps. Entre 1987 et 1988 seront créées les planches sur le crâne, les mains, les pieds, le dos et le torse.

 

Face aux excellents résultats obtenus, il décide d’ouvrir l’enseignement à tout le monde. Pour rendre la méthode accessible, il abandonne l’utilisation des aiguilles et commence à travailler avec les timbres chauffants. Arriveront ensuite, petit à petit, les outils que nous utilisons aujourd’hui.

 

A partir de ce moment-là, il commence à être connu, beaucoup de personnes viennent tous les jours (environ 500/jours) et des articles sur sa méthode paraissent dans les journaux.

 

Dès 1988, il entreprend ses premières formations à l’étranger : Cuba en 1988, Moscou en 1990, Arabie saoudite et France en 1992, Inde et au Sri Lanka en 1999 (où il a reçu le certificat de docteur en science). Suite à cela il a reçu la « Star of Asia » pour sa grande contribution aux médecines alternatives dans le monde. En 2001, le Dien Chan a été présenté à L’académie de Médecine Chinoise de Pékin et fut reconnu, par certains de ses membres, comme une des thérapies orientales donnant les résultats les plus rapides. Entre 2001 et 2006, il est venu chaque année en Europe où il a enseigné dans de nombreux pays comme l’Allemagne, la France et l’Espagne.

 

Grace à ses bons résultats, on le retrouve peu à peu en clinique, en centre de douleurs et en hôpital. Il est enseigné en école privé, dans des structures médicales privées et publiques et depuis 2 ans en DU à l’étranger.

 

Les formateurs sont directement choisis et formés par son créateur, le Pr. Bùi Quốc Châu.

 

… AU DIEN CHAN DE NOS JOURS

En 2006, il décide de créer une équipe de formateurs européens, formés au Vietnam pendant plusieurs mois pour permettre la divulgation de la méthode.

 

Christine Bretin fut alors l’un des trois formateurs français à obtenir son agrément. Les formateurs agréés peuvent ainsi former des niveaux I à IV.

 

Afin de permettent à un plus grand nombre de personnes de devenir formateurs, le Pr Bùi Quốc Châu a créé en 2010 l’académie Internationale de Dien Chan.

 

Aujourd’hui la méthode de Réflexothérapie faciale continue à suivre les fondamentaux du Pr. Bui Quoc Chau mais s’est adaptée aux occidentaux et à leurs dérèglements fonctionnels.

 

 

EN FRANCE, LE DIEN CHAN EST REPRÉSENTÉ PAR DEUX ORGANISATIONS DISTINCTES :

L’EIMDC & Le CluBDC

Créé en 2005, le CluBDC est le regroupement européen des formateurs agréés par le Pr. Bùi Quốc Châu et des élèves formés par ces derniers. L’EIMDC gère Le Club et met à disposition des élèves un espace sécurisé comportant de nombreux outils et informations autour du Dien Chan et de son évolution. Le CluBDC gère la vente des outils à tarifs préférentiels pour ses membres.

 

L’Académie de Dien Chan

Créée en 2010, l’Académie est le regroupement mondial des praticiens en Dien Chan. Il gère notemment les voyages du Pr. Bùi Quốc Châu à travers les différents pays du monde ainsi que la mise en place des formations complémentaires à la formation de base en réflexothérapie faciale (à partir du niveau 5).

Besoin d'un complément d'information ?
Nous restons toujours à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire
Contactez-nous
Reflexotherapies
En savoir plus
Nos prochains
événements
En savoir plus
Identifions ensemble
vos besoins
Être contacté
Annuaire
des professionnels
Je consulte
05:02

Soulager les maux de tête

Apprenez quelques gestes de réflexologie
Les certifications
proposées par
le centre de formation
En savoir plus
Formation pôle médical
et paramédical
Des formations sur mesure pour les professionnels des métiers médicaux et paramédicaux
À DÉCOUVRIR
Télécharger
le calendrier des formations
Je télécharge
Close
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!